Quels sont les principaux bienfaits des probiotiques sur la peau ?

Souvent présents dans les compléments alimentaires et le yaourt, les probiotiques s’avèrent désormais utiles dans un autre domaine : la cosmétique. Ces sucres complexes nourrissent les bactéries et équilibrent le microbiome (l’environnement de la flore cutanée). Encore appelés symbiotiques, ils présentent de nombreux autres bienfaits pour la peau et le corps, lesquels nous détaillons dans cet article.

Les probiotiques rajeunissent la peau

probiotiques
Tout comme les bienfaits des probiotiques dans les intestins, une communauté de micro-organismes (microbiote cutané) compose un écosystème vivant en harmonie avec la peau. De façon générale, les probiotiques érigent une barrière au niveau de la peau et luttent contre les bactéries pathogènes, les virus et les levures. Leur propriété anti-inflammatoire renforce cette action. En effet, il est reconnu que l’une des principales raisons de vieillissement de la peau est « l’inflammaging », cette inflammation chronique due à la mode de vie, à la pollution et d’autres phénomènes.

A lire également : Comment rendre ses ongles parfaits ?

Certaines enseignes cosmétiques l’ont trop tôt compris et ont élaboré des probiotiques qui renforcent l’action des bonnes bactéries de la flore cutanée. Associés à d’autres principes actifs comme l’acide hyaluronique, le résultat anti-âge peut se voir décuplé.

Les symbiotiques luttent contre les acnés

peau
Lorsque le microbiote connaît un déséquilibre, les mauvaises bactéries parviennent à s’installer sur la peau et cette dernière présente des signes d’inflammation, notamment les rougeurs, la sécheresse et les irritations. D’autres pathologies comme l’eczéma ou les acnés peuvent également se manifester.

A lire en complément : Quelles sont les raisons d’utiliser une crème pour les mains ?

Le manque de la bactérie staphylococcus epidermis dans la peau est la principale cause de l’apparition des acnés. Il est néanmoins possible de renforcer sa présence et son efficacité en utilisant des symbiotiques. Ainsi, au lieu de vouloir désinfecter la peau pour éliminer les bactéries pathogènes, il est beaucoup plus intéressant et logique de favoriser le rééquilibrage des probiotiques.

Ils limitent les odeurs de la transpiration

Un autre apport intéressant des probiotiques sur la santé de la peau et du corps en général est la désodorisation. Parfois, des parties du corps produisent des odeurs désagréables après transpiration. Cela est dû en fait à la prolifération de certaines bactéries pathogènes logées dans les aisselles.

Il existe des probiotiques synthétiques et des complexes enzymatiques qui arrêtent le développement de ces bactéries tout en dégradant les molécules odorantes. Ce procédé est une façon tout à fait naturelle de gérer cet encombrement universel, sans pour autant recourir à l’utilisation des huiles essentielles ou sels d’aluminium.

Par ailleurs, il convient de noter que la dégradation du microbiome (probiotiques cutanés) peut provenir d’un lavage excessif de la peau, agressant le film hydrolipidique ; de l’utilisation de savons au pH élevé ou encore l’excès d’utilisation des antibiotiques. Avoir son microbiome en équilibre apaise et adoucit la peau. Déstabilisée, la peau se montre fatiguée et sensible à de nombreuses infections cutanées. Les démangeaisons, un teint inégal, les rousseurs, et les sensations d’inconfort se feront sentir de plus en plus, car la barrière de protections contre les agressions extérieures a été levée. C’est alors qu’il est indispensable de recourir aux probiotiques synthétiques pour inverser la tendance.

Beauté